Pour informer, séduire et convaincre, ta stratégie inbound digitale doit savoir marcher sur ses 2 pieds : être adaptée au web tout en cherchant à satisfaire prioritairement ton audience.

Ton content marketing doit être utile et pertinent pour tes lecteurs afin d’attirer, d’engager et de convertir tes prospects. Mais écrire pour le web a ses spécificités que le papier n’exige pas. Tu dois tenir compte des exigences du web et des moteurs de recherche en particulier. Créer ton propre média améliorera indéniablement le référencement de ton site. Quelles sont les bonnes pratiques pour la rédaction d’un article de blog professionnel ?

15 bonnes pratiques d'un article de blog

1/ Une stratégie éditoriale claire, partagée et formalisée

Avant de te lancer dans la production d’articles de blog d’entreprise, pense à construire une charte éditoriale. Cette règle d’or te permet notamment de définir tes objectifs, d’identifier tes cibles, de préciser tes style et ton ou encore la forme de tes posts. Elle est d’autant plus indispensable si plusieurs rédacteurs web contribuent à ton site.

Elle sert à maintenir une certaine homogénéité dans tes contenus et à s’assurer que les objectifs visés soient atteints. Néanmoins, elle n’est pas figée. Elle doit pouvoir évoluer au gré des mutations de ton entreprise, des retours de tes lecteurs et des statistiques de ton site.

2/ Des buyer personas à qui s’adresser

Ta ligne éditoriale a défini tes cibles commerciales. C’est pour elles que tu écris, et non pour toi. Pour rédiger un billet de blog qui répond parfaitement à leurs besoins et attentes, construis des personas. Ce sont, pour schématiser, des représentations de clients parfaits. Tu connais leurs profils, leurs habitudes de consommation, leurs loisirs…

Dans tes contenus, adresse-toi directement à eux. Adapte ton discours afin de leur plaire. Tes buyer personas te permettront de produire des textes plus humanisés et ajustés afin d’être plus percutants dans tes messages.

3/ Un article de blog en entonnoir

Ton contenu doit être écrit selon une autre règle d’or de l’article de blog : les informations essentielles doivent être au début de ton texte. Il s’agit à la fois de favoriser la lecture pour une audience pressée et d’aider au référencement par les moteurs de recherche.

Concrètement, cela implique que ton chapô, ton introduction et tes titres doivent être clairs et percutants. Le visiteur distrait de ton site doit tout de suite comprendre de quoi parle ta page.

4/ Un contenu web de qualité, pertinent et unique

Il est impératif que tu offres aux internautes de bons textes utiles et originaux. Tu ne peux pas réussir ton blog professionnel en ayant en tête de faire la pub de ton offre commerciale ou de vendre.

Tu dois créer un contenu qui intéresse tes cibles avant toute chose. Veille à présenter des billets bien écrits, abordant des sujets pertinents et présentant une réelle valeur ajoutée. Applique la méthode des 5W (ou QQOQCP) afin de ne rien omettre de ton sujet :

  1. Who – qui
  2. What – quoi
  3. Where – où
  4. When – quand
  5. Why – pourquoi

Ton article doit être personnel et unique tant pour son référencement que parce que les contenus web sont protégés par le droit d’auteur. Ton site véhicule l’image et la notoriété de ton entreprise. Aussi, sois vigilant et modéré avec son contenu et donc exigeant. Tout ce qui est écrit sur internet est immortel !

5/ Une écriture web variée et originale

Aie l’exigence de chercher à te distinguer dans la conception de tes articles. Prends un ton différent ou attaque les sujets d’un angle unique par rapport aux autres sites de ton secteur. Fais l’effort de leur donner un style personnel. Sans pour autant trop parler de toi, apportes-y ce qui fait la spécificité et les valeurs de ta société.

Veille à rédiger des contenus variés tant dans le fond que dans la forme. Diversifie :

  • Les sujets
  • Les angles
  • Les types de textes : listes à puces ou numérotées, tutos, check-lists, interviews…
  • Leurs longueurs
  • Les supports : présentations, infographies, vidéos, ebooks, livres blancs…

Cette hétérogénéité te permettra d’engager davantage tes cibles et d’attirer de nouveaux leads.

6/ Une lecture facilitée de l’article de blog professionnel

Écrire pour le web a ses règles propres que le print n’emploie pas. Ainsi, ton article de blog d’entreprise doit être clair, aéré et hiérarchisé. Les paragraphes et les phrases sont courts. Tu utilises un vocabulaire dynamique, simple et accessible.

Les informations importantes doivent être mises en valeur. Utilise différents niveaux de titres en veillant à les copywriter afin qu’ils soient accrocheurs. Reste bref et direct. Propose des liens internes pertinents qui aideront ton lecteur à rester plus longtemps sur ton site.

7/ Un billet illustré intelligemment

Crée un article de blog avec au moins une illustration. Il est même souhaitable que tu en aies plusieurs pour les republications. Les réseaux sociaux qui représentent un véritable vecteur de communication pour tes posts adorent les images et les vidéos. Aussi, propose diverses illustrations de qualité : photos, vidéos, infographies, gif animés…

Fais néanmoins en sorte qu’elles correspondent à l’image que tu souhaites véhiculer de ton entreprise. Pour cela, penses-y en amont et définis un canevas général pour la majorité de tes images.

Une image vaut mille mots

8/ Un call-to-action clair et explicite

La conclusion de ton article doit terminer sur un call-to-action. Son objectif est de susciter l’engagement de ton lecteur. Tu dois lui donner envie de commenter ton contenu, de le partager, de s’inscrire à ta newsletter, de télécharger ton livre blanc… Pour produire des clients, il te faut commencer par générer des leads.

Cet appel à l’action doit être facilité par la mise en page et le design de ton site. Pour qu’il soit efficace, tu dois lier une relation avec ton audience en t’adressant à elle directement.

9/ Une publication web selon un planning rédactionnel

Pour tenir les objectifs que tu t’es donnés, tu dois te fixer un rythme de publication. Tenir un site actif et dynamique exige de la rigueur, de la régularité et de l’assiduité. Prévois de rédiger tes posts selon un calendrier réaliste qui ne t’épuisera pas. Entre un et trois billets par semaine semblent une bonne moyenne.

Notes-y au fur et à mesure tes idées d’articles afin de ne jamais être à court. Si nécessaire, pense à t’entourer de contributeurs au sein de ton entreprise ou de rédacteurs web professionnels. Adapte ton rythme et surtout tes horaires de publications à ton audience, en fonction de tes statistiques de fréquentation.

10/ Un article de blog optimisé SEO

Pour être correctement indexé par les moteurs de recherche, tu dois soigner ton SEO. Être mal référencé fera tomber à l’eau toute ta stratégie. Aussi, lorsque tu écris ton texte, veille à toujours soigner l’optimisation du référencement naturel.

Pour cela, il te faut proposer de bons titres, choisir judicieusement tes mots-clés, insérer des liens internes et externes pertinents… Ne fais cependant pas l’erreur de croire qu’il s’agit de matraquer du mot-clé à chaque phrase ! Une sur-optimisation est également préjudiciable à ton SEO.

11/ Une promotion spécifique systématique à chaque contenu web

L’optimisation de ton texte ne suffit pas. Une fois ton contenu créé, ton travail ne s’arrête pas là. Chacun de tes articles de blog B2B ou B2C doit faire l’objet d’une communication spécifique lors de sa publication.

Il te faut être présent sur les réseaux sociaux, envoyer des newsletters, commentez des forums, publiez des articles invités (guest blogging)… Mets-toi au clair avec cela en définissant une stratégie de promotion que tu dérouleras lors de la mise en ligne de chaque article.

12/ Plusieurs relectures avant publication

Tu dois bien sûr produire un billet sans faute d’orthographe. Des erreurs de grammaire ou d’accords perturbent la qualité du message que tu adresses à tes cibles. Il en va de ta crédibilité. Les correcteurs automatiques laissent toujours passer quelques fautes. Aussi, il est essentiel que tu fasses plusieurs relectures avant de publier.

Vérifie tour à tour le sens, la grammaire et l’orthographe. Tu peux te faire aider d’une tierce personne pour cela ou laisser passer plusieurs heures, voire une journée, pour avoir un œil neuf. C’est la relecture qui fournira sa qualité finale à tes textes.

13/ Une analyse régulière des performances de ton article

Au-delà de la simple rédaction de contenu, il est impératif notamment que tu étudies assidûment les statistiques de tes posts. Cela te permettra de savoir quels sujets intéressent le plus (et le moins) ton audience Ainsi, que quels billets tu dois davantage mettre en avant.

Analyser la fréquentation de chaque page, les partages ou les commentaires d’un texte t’aiguillera utilement sur l’évolution de ton site et de sa ligne éditoriale en particulier. Vois comment tu convertis de nouveaux clients en transformant tes leads.

14/ Des interactions à susciter, dynamiser et choyer

Garde toujours à l’esprit que ton objectif final est de convertir des clients. Écris des posts dans l’optique d’engendrer des interactions avec tes lecteurs. Chouchoute tes prospects. Tu dois les amener à s’engager auprès de ton entreprise.

Pour cela, ton site doit être intégré à ta stratégie globale de génération de leads. Mets en place des actions visant à obtenir leurs coordonnées : inscription à une newsletter, livre blanc à télécharger… Cette entrée en matière te permettra de débuter une relation avec tes prospects afin de commencer à les qualifier. Fais-les réagir et interpelle-les. Définis dès le départ le processus grâce auquel tu vas les convertir.

15/ De la persévérance dans le blogging

Ne te leurre pas : tu n’obtiendras pas des résultats spectaculaires rapidement. Un blog se gère sur le long terme. Il te faudra de nombreux mois avant d’avoir tes premiers résultats. Et même si tu trouves les premiers résultats décevants, n’abandonne pas. Continuez à créer des textes intéressants et à développer la relation avec tes cibles.

T’est-il déjà arrivé de tomber sur un blog dont la dernière publication remontait à plusieurs mois ? Quelle impression de l’entreprise as-tu alors eue ? Pas bonne, sans doute ! Fais-toi aider par des professionnels si tu manques de temps ou de compétences.

Comme tu dois l’avoir remarqué à la lecture de cette nouvelle publication, un article de blog n’est pas uniquement l’affaire d’une rédaction. Il s’agit de bien plus pour qu’il porte ses fruits. Un contenu web doit être intégré à une stratégie claire et réfléchie bien plus vaste que ton seul blog. De plus, il doit faire l’objet d’un accompagnement particulier pour en tirer le maximum de potentiel.

Et toi, appliques-tu d’autres règles d’or dans l’élaboration de tes articles de blog pros ?

Catégories : webmarketing

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :