Le blog professionnel a le vent en poupe. Il valorise les compétences des entreprises et leurs savoirs tout en leur permettant d’attirer à eux des prospects qualifiés grâce à un trafic internet habillement subtilisé. Ses bénéfices sont tels que nombre de professionnels s’y intéressent, et pas seulement les nouveaux Arsène Lupin de l’inbound marketing. Comment mettre en place un blog pro dans ton organisme ? À travers ce guide complet, découvre tous les détails, les étapes et les conseils pour réussir ton projet de blogging.

Qu’est-ce qu’un blog professionnel ?

Avant de voir la façon de le lancer, il faut nous accorder sur sa définition.

Présentation rapide du blog

Voici quelques façons différentes de définir ce qu’est un blog :

  • Contraction de « web log »
  • Site internet ou l’une de ses parties, présenté avec simplicité
  • Publication périodique d’articles à partir d’idées et d’inspirations diverses
  • Ensemble d’articles présentés par ordre antéchronologique, c’est-à-dire du plus récent au plus ancien
  • Canal d’une stratégie marketing qui permet d’augmenter la visibilité en ligne d’un site internet
  • Outil de communication géré par son auteur, le blogueur, à des fins personnelles ou professionnelles
  • Média social qui permet aux internautes d’interagir avec son auteur et sur les réseaux sociaux
  • Carnet de bord digital, blogue ou un cybercarnet (pour nos cousins québécois)

Différences entre un site internet et un blog

Un blog correspond à tout ou partie d’un site internet. Il peut bénéficier soit de la totalité d’une adresse web dédiée, soit d’un sous-domaine, soit d’un répertoire, soit de la même url qu’un site web.

Le blog permet de publier régulièrement des articles qui se succèdent les uns après les autres. Un site internet est constitué d’un ensemble de pages relativement figées. Le premier change constamment dans le temps évoquant divers sujets variés. Le second est plutôt statique, n’évoluant que très ponctuellement.

Généralement, une institution va présenter sa structure, ses équipes, ses prestations et produits… dans les pages de son site internet et y adjoindre un blog abordant tout ou partie des aspects de son secteur d’activité.

En étant centré sur toi, le site web est plus commercial que le blog. Ce dernier va attirer des internautes et le premier les convertir en clients. Les deux sont donc complémentaires.

Ayez l'audace de subtiliser le trafic internet avec un blog !

Qu’est-ce qu’un blog professionnel ?

Un blog professionnel est une typologie particulière de blog, comme le blog personnel, d’association, d’université … Ce type de blog est mis en place par une entreprise au sens large (freelance, entreprise individuelle, microentreprise, société, holding, artiste…) pour la mettre en valeur.

Elle le gère en interne, à l’aide de prestataires spécialisés (agence de communication digitale, rédacteur freelance, …) ou les deux. Il peut être public ou, de façon très rare, à usage interne, c’est-à-dire réservé aux salariés de la société.

Un blog professionnel s’inscrit le plus souvent dans le cadre d’une stratégie inbound marketing (ou marketing entrant) visant à faire venir le client à toi. C’est un outil marketing des entreprises largement plébiscité ces dernières années du fait de son ROI (return on investment ou retour sur investissement). Grâce à une promotion efficace et régulière, tu peux bénéficier d’un véritable outil de développement de ta société.

Un blog professionnel peut se mettre en œuvre quel que soit ton secteur d’activité ou la taille de ton établissement. Il peut viser une clientèle de professionnels (B2B) ou de particuliers (B2C). Le blogging est en mesure de t’apporter ses bénéfices

  • Que tu exerces dans le domaine de l’agencement professionnel, les services aux entreprises, l’aménagement paysager, la santé / médecine, les travaux publics, l’énergie, l’efficacité commerciale, le design, la restauration, la cuisine, la coiffure, le voyage, le mariage, la beauté ou encore la mode
  • Que tu sois un entrepreneur individuel, une SARL, une SAS ou une SA
  • Que tu appartiennes aux TPE, PME ou à un grand groupe

Il se conçoit généralement par activité, si tu évolues dans un groupe exerçant dans différents secteurs.

Quels contenus pour ton blog pro ?

Un blog professionnel est constitué de contenus variés que l’on nomme couramment articles. Chacun est classé par catégories et tags (ou étiquettes, voire mots-clés). Ils sont protégés par le droit d’auteur. Ils sont composés de texte avec des photos ou des vidéos.

Au sens large, on peut considérer que les termes « article », « billet », « post » ou « contenu » désignent la même chose. Néanmoins, au sens strict, des différences existent.

  • Un article de blog est un texte fouillé, argumenté, détaillant un sujet de fond. Il se veut relativement objectif, abordant les faits, cherchant l’exhaustivité et mettant en exergue une réflexion approfondie. Il présente des définitions, des études, des statistiques, des sources, des exemples…
  • Un billet de blog est plus court, plus temporel et rentre moins dans les détails. Davantage subjectif, il offre un point de vue, parfois humoristique, ironique ou satirique.
  • Un post de blog est un message très court qui porte plus sur un sujet d’actualité. Mais ce terme est surtout utilisé sur les réseaux sociaux.
  • Un contenu de blog est une expression plus généraliste qui désigne l’ensemble des éléments d’un blog quel que soit leur format : texte, infographie, image, vidéo, …

Un blog professionnel présente généralement un assortiment varié de ces différents formats selon la ligne éditoriale fixée en fonction du message et de la cible identifiée.

De quoi parle un blog d’entreprise ?

Les sujets qu’un blog professionnel d’une entreprise aborde sont liés à son activité. Elle y expose son métier, ses savoirs et ses compétences. Par exemple, une société d’agencement commercial tiendra un blog évoquant l’aménagement des magasins dans différents secteurs en fournissant conseils, astuces, bonnes pratiques, innovations, erreurs courantes…

Il ne s’agit pas d’évoquer les actualités de l’entreprise, ni de présenter ses produits ou services. Si quelques articles peuvent évoquer des événements marquants pour ton activité, cela ne correspond pas à l’essentiel des thèmes abordés. De plus, les fonctionnalités de tes produits et le détail de tes prestations doivent être exposés dans les pages de ton site internet et non dans le blog.

Le blog professionnel ne correspond pas à une brochure publicitaire qui fait l’éloge de ton business. Son but doit être d’apporter la preuve de tes compétences. Il t’appartient donc de proposer de réelles analyses étayées, des conseils professionnels et des astuces que seul un expert peut aborder.

Pour qu’il joue pleinement son rôle, le blog d’entreprise doit chercher à traiter tous les thèmes de ton activité. Autrement dit, il doit évoquer tous les aspects de ton métier pour que Google et les autres moteurs de recherche te référencent sur tous les mots-clés qui intéressent tes clients potentiels. Dès lors, tu vas devoir publier de nombreux articles afin d’obtenir des résultats.

Contrairement à un blog personnel et amateur, le blog professionnel doit être réfléchi, stratégique, organisé et centré sur des objectifs. Il faut chercher article après article à faire progresser le blog pour être mieux référencé, plus visible sur le web, augmenter sa notoriété, acquérir davantage de prospects, vendre plus… Justement, voyons les avantages que tu peux retirer à créer un blog professionnel.

Pourquoi créer un blog d’entreprise ?

Il existe de nombreuses bonnes raisons d’intégrer un blog à une stratégie marketing. En voici les principales :

  1. Stimuler tes ventes et le chiffre d’affaires de ton entreprise
  2. Recruter de nouveaux clients et prospects, et les fidéliser
  3. Initier une stratégie inbound marketing (attirer à soi des clients)
  4. Développer un nouveau canal marketing
  5. Booster la visibilité de ton site web
  6. Générer un trafic qualifié sur ton site internet
  7. Mieux connaître et élargir ton audience
  8. Humaniser ta boîte, créer de l’attachement et mieux communiquer avec tes cibles
  9. Accompagner ton audience dans sa connaissance de ton métier et ton offre
  10. Engager des internautes avec ta marque
  11. Améliorer ta notoriété, ton e-réputation et ton image de marque
  12. Développer et faire connaître ton expertise
  13. Mettre en valeur l’ADN de ton entreprise et te différencier de tes concurrents
  14. Stimuler la confiance envers ta société
  15. Dynamiser plusieurs autres canaux : emailing, réseaux sociaux…

Comment créer un blog pro ?

Pour atteindre tes objectifs de visibilité web, de e-réputation et de nouveaux clients, il ne suffit pas d’ouvrir un blog et de publier des articles. Pour t’aider à lancer un blog professionnel qui réussit, découvre les 10 étapes centrales à parcourir.

Tout ce que tu vas déterminer en suivant ces quelques étapes pour lancer ton blog pro, pense à les noter. Le fait de l’écrire aide à en garder la trace et à structurer une pensée.

10 étapes pour créer un blog professionnel.

1. Définir la stratégie de blogging

Beaucoup d’entreprises, pas sûres de l’intérêt à tenir un blog, décident de le tester pour quelques semaines. Pour voir. En publiant quelques articles au gré de leur inspiration. Ce n’est pas la bonne méthode, car elle conduira nécessairement à un échec.

Pour envisager de réussir ton blog professionnel, il faut partir avec tous les atouts. Donc, il faut une stratégie qui fonde la démarche à entreprendre.

Un blog d’entreprise ne peut arriver au succès qu’au bout de longs mois d’efforts. Contrairement à la publicité Google Ads ou Facebook Ads qui va impacter immédiatement le trafic de ton site, le blog est un investissement de long terme. Mais si ses résultats vont se faire attendre quelques mois, ses bénéfices vont se voir durablement. En effet, de bons articles continuent pendant plusieurs années à amener de nouveaux visiteurs sur un site internet.

Commence par réfléchir à quel blog tu veux faire. Pour trouver ta voie, regarde ce que font tes concurrents. Cherche l’inspiration, observe ce qui marche, fouille dans les dernières idées innovantes. Ainsi, tu vas pouvoir dénicher des pistes que tu pourras optimiser pour créer ton propre blog.

Ne cherche pas à faire le même blog que tes concurrents. Il est important que ta stratégie soit différenciante. En démarrant un blog bien après ces entreprises, tu mettras beaucoup de temps à les rattraper si tu joues avec les mêmes cartes qu’eux. C’est pourquoi tu dois chercher à te démarquer en proposant quelque chose d’original et de nouveau.

Une stratégie, si elle est essentielle pour orienter tes choix à venir, ne doit pas pour autant être figée. Certes, elle fonde tes actions pour plusieurs mois, mais elle doit aussi être ajustée régulièrement. En lançant ton blog et en publiant régulièrement, tu vas enrichir ta connaissance et ton savoir sur le blogging. En analysant tes résultats, tu disposeras de matériaux pour mieux répondre aux demandes de ta cible marketing. Aussi, tu vas gagner en maturité pour optimiser ta stratégie et la faire performer.

Enfin, ta stratégie de blogging doit s’intégrer à ta stratégie (web)marketing. Certains canaux peuvent être utilisés conjointement pour en multiplier les bénéfices. Il est bon, par exemple, de proposer une newsletter avec tes derniers articles de blog pour inciter ton audience à revenir sur ton blog. De même, offrir des livres blancs est une option très intéressante, surtout en B2B, pour obtenir les coordonnées de tes visiteurs.

2. Se donner les moyens de réussir un blog

Pour que ton projet soit un succès, il faut que tu aies les moyens financiers, humains, matériels et de temps suffisants. Commence par te poser la question de ce qui peut et va être fait en interne. Toi ou tes équipes avez-vous les compétences et le temps de prendre certaines tâches du blog à votre charge ? Êtes-vous en capacité d’écrire les articles, de réaliser les visuels, de publier sur le blog et les réseaux sociaux, de piloter la stratégie de blogging, de trouver les sujets, de définir les meilleurs mots-clés, de promouvoir le blog… ?

Attention à ne pas confondre les compétences. Ce n’est pas parce que tes collaborateurs écrivent un bon Français qu’ils sont des rédacteurs de blog. Rédiger pour le web demande des compétences spécifiques et une pratique professionnelle qui permet de respecter les délais sans perdre en qualité. De même, ce n’est parce qu’une personne a un profil Facebook, qu’elle a les compétences pour devenir community manager.

De plus, pour constituer une équipe en interne, il est préférable de se baser sur le volontariat et de composer avec les disponibilités des uns et des autres.

Ensuite, voies comment bénéficier des compétences qu’il te manque pour concevoir ton blog. Un recrutement, un prestataire freelance ou une agence digitale. À partir de ces éléments, tu vas pouvoir aussi construire le budget qu’il te faut.

Vois aussi comment coordonner ton équipe de blogging, son mode fonctionnement, de communication…

3. Choisir la solution technique adaptée

Si tu as un site internet ou pas, ta réflexion sur la mise en place du blog professionnel sera un peu différente. Mais, globalement, tu peux créer ton blog avec :

  1. Une adresse web dédiée : ceciestmonblog.com
  2. Un sous-domaine d’un site consacré à ton entreprise : blog.monsiteinternet.com
  3. Un répertoire de ton site : monsiteinternet.com/blog
  4. Un ajout de chaque article à ton site web : monsiteinternet.com/article1

Dans la majorité des cas, les entreprises choisissent les solutions 2 ou 3. La première est à réserver au projet de très grande envergure et aux multiples blogs. La dernière aux plus petits projets.

En parallèle, tu vas pouvoir opter pour différents CMS ou solutions hébergées : WordPress, Joomla!, Hubspot, Drupal, Ghost, Wix, SquareSpace, Blogger… Si ton site existe déjà, tu vas si possible choisir la même solution. Sache que la très grande majorité des sites et des blogs partout dans le monde utilise WordPress.

Dans tous les cas, ta solution technique de blogging doit être responsive design (adaptée à la lecture sur tous types d’appareils : smartphone, tablette, ordinateur) et respecter la charte graphique de ta société.

4. Identifier tes objectifs

Avant de te lancer, il te faut déterminer quels objectifs tu poursuis. Cela va t’aider à définir ensuite tes indicateurs de performance te permettant de voir si ton blog pro est un succès au non.

Il est intéressant de déterminer des objectifs à long terme ainsi que des objectifs à court terme. Ces derniers t’aideront à savoir que tu es sur la bonne voie et renforceront ta motivation.

Par exemple, comme objectifs à long terme, tu peux choisir que ton blog devienne un vecteur de nouveaux clients durablement et, à court terme, de créer une liste d’emails d’une dimension donnée.

Pense à décrire tes objectifs de façon claire et précise afin de pouvoir les évaluer. Ils doivent également être cohérents avec les objectifs de ta stratégie marketing globale.

Il est bon que tu détermines des jalons tout au long de ton parcours de blogging où analyser tes objectifs. Ainsi, tu peux faire des points trimestriels, par exemple.

De temps en temps, tu pourras revoir tes objectifs afin qu’ils restent en adéquation avec ta stratégie et tes ambitions.

5. Circonscrire ta cible marketing

Trop souvent, les entrepreneurs se disent que leur blog doit s’adresser à tout le monde. Ils pensent ainsi n’exclure personne et attirer à eux un maximum de clients potentiels. Cette réflexion est erronée. En cherchant à s’adresser à tout le monde, on ne convainc personne.

Pour créer un blog professionnel performant, il faut que celui-ci cible une catégorie d’individus précis. Cela permet d’élaborer des messages personnalisés plus percutants qui vont mieux convertir. Tu vas pouvoir plus facilement développer un discours cohérent centré sur les problèmes (« pains ») de ton audience.

Aussi, cette étape du lancement d’un blog est capitale. Il est fréquent qu’une stratégie de content marketing échoue parce qu’elle est mal ciblée.

Définir l’audience d’un blog revient à te demander à qui sont destinés tes produits ou services, quels problèmes vont-ils résoudre et qu’est-ce qui distingue ton entreprise de la concurrence.

Pour affiner ton analyse, tu pourras décrire tes buyer personas, c’est-à-dire les quelques profils-types de clients idéaux. Tu peux leur donner un prénom et en fournir une description intégrant des critères socio-économiques (sexe, âge, emploi, revenu…), des habitudes de consommation, des centres d’intérêt et des besoins spécifiques.

6. Définir la ligne éditoriale

Une fois que ta cible et ses problématiques sont clairement définies, il te reste à utiliser ces informations pour créer la ligne éditoriale. Il s’agit de préciser ce sur quoi tu vas écrire dans ton blog.

Pour ce faire, liste des idées de sujets et de thématiques en partant des problèmes que rencontre ta cible, des questions qu’elle se pose et des conseils dont elle a besoin.

Pour t’aider dans cette recherche, tu peux procéder de différentes façons :

  • Réaliser un brainstorming avec tes équipes
  • Reprendre les questions auxquelles ton service clients est régulièrement soumis
  • Analyser les commentaires sur les sites internet concurrents, sur des forums ou sur des vidéos YouTube

Dans la définition de ta stratégie de contenu, anticipe les questions de péremption et d’actualisation des articles. Il est préférable que la majorité de ton blog soit constituée de contenu « evergreen », qui ne vieillisse pas ou peu. Cela permet d’éviter d’avoir à actualiser trop souvent les articles.

7. Se donner une stratégie de mots-clés

Pour pouvoir percer sur le web, il faut savoir parler aux moteurs de recherche. Ce sont eux qui font la pluie et le beau temps sur internet. Il te faut les charmer pour que ton site apparaisse en première page.

Pour y parvenir, il te faudra publier de nombreux articles utilisant les mots-clés préférés de ton audience. Il te faut donc les identifier.

De plus, tous les mots-clés n’ont pas la même valeur pour ton business et ne sont pas atteignables de la même manière. Tu dois donc établir des priorités à court, moyen et long termes.

Les mots-clés génériques vont être plus difficilement atteignables avec des volumes de recherche et des niveaux de concurrence plus importants. Aussi, il te faut commencer par cibler des expressions de longue traîne qui vont commencer à t’apporter un trafic et t’aider par la suite à te positionner sur des mots-clés plus difficiles.

Ta stratégie de mots-clés doit ainsi être progressive en s’adaptant aux résultats que tu vas obtenir au fil des mois.

8. Mettre au point un planning éditorial

Bloguer consiste à publier régulièrement du contenu sur un blog. Le succès de ta stratégie marketing est intimement lié à cette régularité de production de contenu qualitatif. Google et ses amis aiment que les sites soient mis à jour à intervalles réguliers et valorisent les plus actifs d’entre eux.

Aussi, un calendrier éditorial est une clé importante de la réussite d’un blog professionnel. Il te permettra aussi d’anticiper la production de contenu et donc de pouvoir faire face à des impondérables. Il va sécuriser ta stratégie de blogging et, par conséquent, la professionnaliser.

Un planning éditorial peut être établi sur 6 mois à un an, selon l’importance du blog et le nombre d’intervenants. Il doit cependant rester souple, notamment pour pouvoir intégrer de nouveaux articles en lien avec l’actualité (les contenus « chauds »).

Ton calendrier détermine aussi la fréquence de publication de tes articles de blog. Il est important qu’elle soit relativement resserrée pour avoir un blog dynamique. Le minimum peut être fixé à une fois par semaine et l’idéal à 2 fois.

Rédiger du contenu n'est pas la première étape au lancement d'un blog.

9. Créer le contenu de ton blog

Voici la 9e étape qui correspond parfois à la 1e étape pour les entrepreneurs trop pressés ! Mais toutes les étapes précédentes sont bien sûr essentielles pour mettre toutes les chances de ton côté et créer un blog professionnel qui cartonne.

La création de contenu correspond principalement à l’écriture des articles de blog. Mais pas seulement. Il s’agit aussi de concevoir des visuels, des infographies, des vidéos… Varier les types de contenus permet de dynamiser un blog en évitant la monotonie.

De la même manière, cherche à faire varier les angles avec lesquels tu traites les sujets : guide complet, conseils, questions/réponses, erreurs à éviter, tutoriels, interviews, études de cas…

10. Promouvoir ton blog professionnel

Pour que ton blog rencontre son audience et que son trafic croisse, il faut l’aider à être connu. Aussi, des actions de promotion sont indispensables. Ne crois pas qu’il suffit qu’un article soit publié pour que les internautes en soient informés et se ruent dessus. Même les plus grands blogs réalisent, pour chaque publication, différentes actions de diffusion.

Il existe plusieurs voies pour cela :

  • Diffuser en interne dans ton entreprise en demandant à tes collaborateurs de relayer les articles
  • Publier des posts sur tes réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Twitter…)
  • Intégrer tes articles à ta newsletter
  • Publier des articles invités (guest blogging) dans les blogs de tes partenaires
  • Diffuser sur des plates-formes de blogs, telles que Medium ou Reddit

Au-delà de ces 10 étapes pour créer un blog, il te faudra en parallèle établir des indicateurs de suivi afin de t’assurer que ton investissement est rentable.

Aussi, prends le temps d’identifier quelques statistiques à suivre ponctuellement. Rien ne sert de les analyser trop souvent. Pars sur un point trimestriel, par exemple.

Les 10 clés de la réussite d’un blog professionnel

Si créer un blog d’entreprise est un vecteur de changements positifs et de performance, il n’en demeure pas moins qu’il faut le faire en respectant certains principes. Pour en maximiser les retombées, ton blog doit éviter de nombreux écueils et adopter les bonnes pratiques, testées et approuvées par les plus grands experts. En voici les principales clés.

1/ En faire un espace d’information sincère et honnête

Un blog n’est pas un espace publicitaire entièrement dédié à la gloire de ton business. Tu dois en faire un lieu pour informer, éduquer et apprendre autour d’un thème central pour lequel tu as de réelles compétences d’expert, généralement ton cœur de métier.

Pour détailler et valoriser tes produits et services, tu dois utiliser les pages de ton site internet. Ton blog doit lui être orienté vers le partage de tes connaissances et compétences. Tu dois fournir des contenus informatifs avec une réelle plus-value. Il doit être bienveillant dans le but de répondre aux attentes de tes cibles marketing.

Garde à l’esprit ton but : attirer à toi de nouveaux clients en adoptant cet axe d’inbound marketing. Aussi, les lecteurs de ton blog doivent y trouver ce qu’ils recherchent pour revenir, s’inscrire à la newsletter ou télécharger un livre blanc. Ils ne sont pas là pour les publicités autour de tes produits.

Pour gagner leur confiance, tu dois leur donner du contenu pertinent. C’est ainsi que tu pourras les engager et entreprendre de les transformer en clients.

2/ Être utile à tes clients cibles

Interdis-toi le bullshit ! Ton blog d’entreprise doit être véritablement orienté pour rendre service à ton audience en offrant des contenus pertinents de qualité.

Les internautes tapent dans Google des requêtes qui reflètent leurs besoins et leurs problèmes. Tu dois chercher à les aider à les résoudre pour exister sur la toile. Ton blog doit permettre de répondre à leurs questions. C’est ainsi que tu pourras construire une audience porteuse de chiffre d’affaires.

Pour être utile, cible les questionnements de tes clients potentiels et réponds-y. Offre des conseils pratiques, dévoile des astuces d’expert et partage des ressources uniques. C’est ainsi que le nombre d’inscrits à ta newsletter va exploser.

En rendant service à ton audience avec un contenu pertinent et qualitatif, tu vas te créer une réputation d’auteur crédible. Par ailleurs, ton expertise et la notoriété de ta boîte vont croître.

3/ Se distinguer de la concurrence

Ne faites pas la même chose que ce qui existe déjà sur le web. Un blog corporate doit véhiculer l’ADN de ton business et refléter les valeurs qu’il porte. Il se doit d’être singulier.

De plus, tu n’as que peu de chances de te distinguer dans l’univers du web si tu ne crées rien d’original. Tes concurrents, lancés dans le blogging avant toi, conserveront leur avance. À moins que tu ne débloques un budget conséquent…

Cherche à exprimer ton originalité dans ton blog professionnel. Mets en avant ce qui te distingue de tes concurrents et te rend unique. Crée un contenu qui te ressemble pour attirer à toi des clients qui te ressemblent aussi. Cette sincérité t’aidera à créer une communauté.

Par ailleurs, n’hésite pas à mettre en avant une opinion particulière ou une valeur singulière. N’aie pas peur d’interpeller, voire de choquer. C’est ton blog, fais-y ce que tu veux ! C’est bien là un avantage non négligeable à créer et gérer ton propre média.

4/ Rédiger pour tes clients potentiels ET Google

Un blog professionnel doit certes viser la première page de Google, mais il doit aussi chercher à créer une audience. Dès lors, il doit parler aux algorithmes des moteurs de recherche et, en même temps, aux prospects que ta stratégie de content marketing vise.

La réussite de ton blog dépend de ta capacité à saisir les intérêts des deux et à les concilier. Tu ne peux arriver au succès en ne visant que l’approbation de l’un.

Aussi, l’optimisation de ton référencement naturel doit être réalisée sans altérer la qualité de ton message. C’est bien ton lecteur qui est au centre de tes articles. C’est lui que tu dois intéresser, informer et convaincre.

Un blog uniquement orienté vers le référencement naturel aura un trafic, mais celui-ci ne convaincra personne et donc ne générera pas de ventes. À l’inverse, un blog uniquement orienté vers la cible marketing aura bien au mal à faire décoller son audience, même si celle-ci affichera un taux de conversion élevé. Donc, dans les deux cas, le ROI sera insuffisant et le blog non rentable.

5/ Publier régulièrement

Bloguer, ce n’est pas publier un billet tous les 2 à 6 mois entre deux réunions. Si tu veux une audience fidèle, tu dois lui donner rendez-vous régulièrement avec de nouveaux articles de blog intéressants le plus souvent possible.

Pour une entreprise, il faut viser au moins un article par semaine pour faire réellement décoller ton trafic. Mais si tu peux faire plus, ton blog ne s’en portera que mieux. La régularité est aussi très importante pour Google qui valorise les sites internet dynamiques et très souvent mis à jour.

Pour réussir à appliquer cette bonne pratique au quotidien, ton organisation doit être infaillible. Avoir une équipe professionnelle et compétente, des ressources adaptées et une bonne anticipation sont les clés fondamentales. C’est en amont que tout se joue. Il faut prévoir tout cela et ainsi être en mesure de faire face aux imprévus.

Ton blog professionnel ne peut pas être une distraction dont tu vas t’occuper quand tu as le temps. C’est un projet qu’il faut considérer avec considération, sérieux et opiniâtreté. Tu vas devoir lui donner du temps et de l’énergie si tu veux que ça marche.

6/ Analyser les performances de ton blog professionnel

Réussir un blog professionnel exige un suivi des indicateurs de performance ou Key Performance Indicators (KPI). Ceux-ci sont à définir en fonction des objectifs que tu donnes prioritairement à ton content marketing.

Ce suivi des KPI va te permettre de vérifier que tu es sur la bonne route et, le cas échéant, de réajuster tes axes d’avancement pour rétablir ta trajectoire.

Il existe un grand nombre d’indicateurs possibles, dont voici les principaux :

  • Les visiteurs
  • Les pages vues
  • Le taux de rebond
  • Les commentaires
  • Les partages sur les réseaux sociaux
  • Les backlinks
  • Les abonnements à la newsletter
  • Les téléchargements de livres blancs
  • Les abonnés aux comptes sociaux
  • Les prises de contact direct
  • Les nouveaux clients

7/ Chercher à engager tes lecteurs

Un blog qui cartonne possède une audience captivée, fidèle et engagée. En effet, pour que ta stratégie inbound marketing porte ses fruits, tu dois chercher à créer un lien, un attachement à ton entreprise à travers tes contenus. Pour y parvenir, il convient de stimuler l’engagement de tes lecteurs.

Un blog n’est pas un monologue. Il va chercher à provoquer une réaction chez ceux qui lisent les articles. Alors, les internautes intéressés vont commencer à commenter et partager tes contenus.

Dès lors, ils vont te questionner et te faire parvenir leurs remarques. Avec ces feedbacks, tu pourras ajuster ton discours et proposer des articles plus en lien avec leurs problématiques les plus prégnantes. Tes contenus cibleront mieux les besoins et attentes et, par voie de conséquence, ton blog rencontrera davantage de succès.

C’est ainsi, au fur et à mesure, que tu vas créer des ambassadeurs de ta marque, capables de relayer ton blog auprès de leurs réseaux. De cette manière, ton audience va progressivement grossir, sans que tu aies besoin de réaliser par toi-même quelques-unes tâches spécifiques.

De plus, ce dialogue est vecteur de notoriété, de réputation et de reconnaissance. C’est un réel must pour que ton blog se fasse une place au soleil.

8/ Varier les contenus sur ton blog pro

Un blog peut très vite paraître monotone. Tes lecteurs ont besoin de variété pour rester captiver par ton discours. Sinon, ils s’ennuient. Puis se lassent. Et enfin, vont voir ailleurs.

La variété est aussi une façon de toucher davantage de monde. Chaque internaute a ses centres d’intérêt et ses problématiques propres. Tous ne seront pas conquis par le même type d’articles.

La variété doit se voir à tous les niveaux :

  • la longueur des textes
  • les types de contenu : texte, image, vidéos, infographie, white paper…
  • les angles d’approche : conseils, bonnes pratiques, erreurs courantes, tutoriels, étape par étape, études de cas, do / don’t…
  • les catégories différentes : ton cœur de métier, les compétences connexes, la vie de ton entreprise…

En jouant sur différents formats, angles, catégories, types…, tu vas réussir à accrocher tes lecteurs et à attirer une grande diversité de profils. Ainsi, tu vas maximiser tes chances de succès.

9/ Soigner tout particulièrement certains aspects du contenu

Dans un article de blog, il y a certains éléments qui comptent plus que d’autres. Si le cœur de ton contenu doit bien sûr être savoureux, ces points névralgiques doivent être peaufinés à l’extrême pour en relever toute la saveur.

Ainsi, veille à soigner la rédaction de ton titre, de ta méta description et de l’introduction. Ce sont les éléments que va lire l’internaute avant de décider s’il va parcourir tout ton article ou rapidement le zapper. Ils doivent être évocateurs, percutants, directs et intriguants.

Cherche à interpeller ton visiteur en entrant dès le départ dans le vif du sujet. Montre-lui que tu comprends ses problématiques et ses questionnements. Que tu as saisi ce qui le préoccupe. Laisse-lui entrevoir que ton contenu va être hautement intéressant et enrichissant pour lui. Il doit sentir l’urgence de le lire et la peur de manquer un contenu de haute qualité.

10/ Persévérer dans le blogging

Un blog ne fonctionne pas tout de suite. Il faut de longs mois d’acharnement avant de voir les premiers résultats. Ensuite, il te faudra peut-être encore plusieurs mois pour ajuster divers paramètres et le faire réellement exploser.

Il est essentiel de persévérer en continuant coûte que coûte à le tenir à jour. Publie régulièrement malgré le manque de réussite du début. Aveuglément. Ne focusse pas trop sur les metrics qui ne sont pas assez bonnes et continue à faire avancer ton blog pro.

Trop de blogs sont lancés pour quelques mois. Pour voir. Mais cela ne peut pas aboutir. Il faut partir avec force et détermination pour arriver à une réussite. Si tu pars perdant, tu perdras.

Un blog qui ne fonctionne pas ne doit pas pour autant être abandonné. Il faut y voir qu’il nécessite des ajustements pour tenir compte de ses lacunes et s’améliorer. Tant que tu continues à publier sur ton blog, tu te rapproches du succès. C’est lorsque tu cesses de publier que tu actes l’échec.

Bloguer exige que tu testes des choses auprès de ton audience. Aussi, il te faut te donner du temps pour expérimenter plusieurs formules. Réajuste ensuite selon tes indicateurs de performance tout en veillant à ce que ta stratégie ait eu suffisamment de temps de s’exprimer pleinement.

Un blog professionnel peut être un merveilleux outil de développement d’une entreprise. À condition d’être lancé et géré avec stratégie, volontarisme et professionnalisme.

Catégories : webmarketing

1 commentaire

Article de blog : 15 règles d’or · 10 mars 2021 à 17 h 32 min

[…] Ton content marketing doit être utile et pertinent pour tes lecteurs afin d’attirer, d’engager et de convertir tes prospects. Mais écrire pour le web a ses spécificités que le papier n’exige pas. Tu dois tenir compte des exigences du web et des moteurs de recherche en particulier. Créer ton propre média améliorera indéniablement le référencement de ton site. Quelles sont les bonnes pratiques pour la rédaction d’un article de blog professionnel ? […]

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer